Coupe du Faso

Les militaires conquièrent la Dame tant convoitée

Au terme d’un tamisage qui n’a pas manqué de surprise, dame Coupe du Faso 2015 a finalement élue domicile dans la maison militaire, en présence d’un témoin de marque, le premier ministre Yacouba Isaac Zida.

 

En accord avec l’esprit de la coopération que la Fédération burkinabè de football entretient avec les fédérations-sœurs de la Côte d’Ivoire et du Maroc, c’est un trio arbitral ivoirien qui, comme les précédentes éditions, a assuré la direction du match, tandis que le Marocain Larguet assumait la tâche de commissaire de cette finale 2015.

Même si les spectateurs de la cuvette du 4-aout peuvent se réjouir d’avoir eu droit à une finale relativement fair-play, ce n’est certainement pas le genre de match que les promoteurs d’écoles de football s’échineront à garder dans les images d’archives. Néanmoins, la colonne militaire et leur maître à penser ont enrichi le palmarès du club, en lui offrant sa 3e Coupe du Faso, après 10 ans d’essai infructueux

Disputée sur un rythme lent, la finale ASFB-USFA n’a pas connu un relief particulier. Cyrille Phan, côté USFA et Ardjouma Sanou, sous les couleurs jaune et noir ont certes essayé d’apporter une éclaircie technique dans la conquête de dame Coupe, mais sans véritablement déposer une marque indélébile qui associerait leur nom à cette coupe du Faso sous transition. On peut d’ailleurs se demander si l’ASFB s’est donné une chance réelle dans ses ambitions finales. Arrivée seulement dans la soirée de mardi, les visiteurs ont produit un football plutôt confus. Le manque de lucidité de Ibrahim Sidibé, qui aurait pu, à deux reprises, ouvrir le score, dès l’entrée du premier ¼ d’heure de jeu, démontre à souhait la mauvaise récupération de cette équipe.

Au cours des 45 premières minutes de jeu, on aurait vu une formation de l’US Armées volontaire et accrocheuse, mais sans grande inspiration, incapable de trouver une solution dans un raid offensif de 4 contre 4. Il a fallu attendre la 37eminute pour voir une reprise digne d’une équipe-élite, signée Mikayoul Dramé. La fin de la première période sera usfasienne, avec notamment, une relative bonne maîtrise du cuir, mais surtout, plusieurs centres venus de la gauche qui, malheureusement, se heurteront à la vigilance de la défense jaune et noir, dirigée par  son capitaine, Soumaïla Ouattara. Le retour des vestiaires est à mettre à l’actif du club militaire, mieux organisé dans le secteur de la récupération, surtout avec l’entrée en jeu de Rodrigue Sawadogo. L’ASFB presque noyauté, bénéficie cependant, d’un coup franc bien placé, aux abords de la surface de réparation. Mal inspiré là aussi, le retrait pour Moussa Sanou qui tente un plat du pied inconvenant, est immédiatement puni. Le contre rapidement mené, profite à Mikayoul Dramé. Le gardien de but, Djibril Koné, ne peut que constater les dégâts. Ce but ne déséquilibre pas pour autant la rencontre. La domination militaire reste légère et offre de fait, la possibilité aux fonctionnaires de revenir dans le champ de la conquête. Mohamed Traoré, sans grand succès, multiplie les actions offensives d’une équipe visiteuse, visiblement bien décidée à aller à l’abordage. C’est dans cette configuration que Abdoul Rasmané Kaboré, entré entre- temps en jeu, sera invité à exécuter un corner, alors qu’on s’acheminait vers la fin du match. Son pied droit trouve la tête de Cyrille Phan, au cœur d’une défense, momentanément absente. Un coup rude dont elle ne s’en remettra pas, puisque Franck Guiaman repassera par là, une minute plus tard, pour sonner le glas. 3 buts à 0, défaite lourde, mais logique devant une équipe militaire créditée d’une bonne saison qui avait pour mission, de ramener «de gré ou de force» dame Coupe, et qui avait en face d’elle, un adversaire plutôt naïf, en pleine apprentissage. Espérons surtout qu’elle aura appris la leçon.

L’USFA boucle sa saison avec un trophée, des médailles en or et une récompense de 10 millions, avec en prime, une campagne africaine. L’ASFB reçoit 7 500 000 f en guise d’encouragement, tandis que l’EFO empoche 5 000 000 f et le RCB, 2 500 000 f.

 

Ahmed JUNIOR

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail