Ministère de l’économie et des finances

Le syndicat projette un sit-in de 3 jours

Le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) a entamé, jeudi 6 août 2015, des manifestations de protestation au sein du ministère de tutelle. Selon les responsables syndicaux, si rien n’est fait dans les jours à venir pour satisfaire leurs revendications, d’autres actions plus vigoureuses suivront.

 

L’atmosphère était assez délétère, ce vendredi 7 août 2015, dans la cour du Ministère de l’économie et des finances (MEF). Aux environs de 10h30mn, au moment où nous étions sur les lieux, des agents se retrouvaient dehors. Non loin, un dispositif de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) était aux aguets. Les agents du ministère, à l’appel du Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) ont entamé, la veille, une manifestation d’humeur.

Selon le délégué à la communication et à la mobilisation du SYNAFI, Souleymane Oumtana, c’est depuis le jeudi 6 août 2015, que les agents observent un sit-in au sein du Ministère des finances. «A travers cette manifestation, nous voulons demander aux autorités, le respect de la parole donnée», a-t-il indiqué, avant de préciser que depuis 2011, suite à des manifestations, le SYNAFI a pu obtenir la signature d’un protocole d’accord en cinq points. Le délégué syndical regrette que ce protocole ne soit toujours pas appliqué, cinq ans après sa signature. Pourtant, poursuit M. Oumtana, au lendemain de l’insurrection populaire (fin octobre 2014, Ndlr), «les autorités de la transition nous ont fait miroiter plein de choses. Elles nous ont rassurés que nos doléances allaient être prises en compte». Il a souligné qu’en réponse, le SYNAFI avait décidé de surseoir à tout mouvement de revendication, afin d’accompagner les nouvelles autorités.

Aux dires du délégué, le syndicat est en train de se rendre compte qu’il a été trahi. «C’est pourquoi, à deux mois de la fin de la transition, il fallait sortir pour rappeler aux autorités que notre problème demeure», a déclaré Souleymane Oumtana. Il a souligné que, pour le moment, ce sont les sit-in, mais plus tard, ce seront d’autres actions plus vigoureuses qui seront envisagées, si rien n’est fait.

 

Un sit-in de trois jours à partir du mardi

 

D’ores et déjà, le syndicat annonce un sit-in de trois jours, pour compter du mardi 11 août prochain. «Nous avons commencé à petits pas, pour ne pas pénaliser les personnes qui n’ont rien à avoir avec notre mouvement, notamment, les fournisseurs de l’Etat», a souligné le délégué du SYNAFI. Il a prévenu que «ce temps pourrait permettre aussi, à l’Etat de réagir, avant que la situation ne s’aggrave».  Pour lui, le syndicat est ouvert au dialogue, mais n’est pas prêt à arrêter le mouvement entamé, tant qu’il n’y aura pas de satisfaction.

Le protocole d’accord, signé le 22 juin 2011, entre le Ministère de l’économie et des finances (MEF) et le SYNAFI comporte cinq points dont «l’allocation d’un montant conséquent du Fonds commun (FC) aux structures du MEF autres que les régies, à la hauteur de celui servi aux agents des régies de recettes».

Le même document précise également, «l’extension d’une indemnité de responsabilité financière à tous les agents du MEF et l’augmentation de son montant, pour compter de janvier 2005».

Courant 2014, le SYNAFI avait organisé des sit-in et des grèves répétitifs pour la satisfaction dudit protocole. Certaines des manifestations, telle celle du 24 juillet 2014, ont été réprimées par la CRS.

 

Alexandre TRAORE

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail