Le passeport de Walib Bara

L’un des dernier-nés, en termes de métier au Burkina Faso, dans le milieu des artistes-musiciens, est bel et bien le manager. De plus en plus, les artistes -musiciens essaient  de s’acclimater avec cette nouvelle fonction qui leur semble être imposée.

Raison pour laquelle, les bisbilles entre managers et artistes sont récurrentes. Un licencié en sociologie et titulaire d’une maîtrise en art, gestion et administration culturelle, est venu assainir le milieu

, en publiant son premier ouvrage qu’il a intitulé «Management des artistes-musiciens au Burkina Faso : amateurisme, conflits d’intérêts et défis de professionnalisation ». La dédicace a eu lieu le 1er mars 2014 au CENASA.


Rien que le nombre des artistes domiciliés au Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) dépasse l’ensemble des artistes des autres disciplines enregistrés. Plus de 3 000 artistes-musiciens dépendent de cette structure. Pour certains, ils sont devenus chanteurs ou musiciens par la force des choses et pour d’autres, c’est un travail de longue haleine. Face donc à cet imbroglio artistique, il faut qu’il y ait un minimum . La création, la production, la diffusion et le spectacle sont les entités primordiales qui ont incité l’Etat burkinabè à leur doter d’une identité de fonctionnement qu’on a appelé le «statut de l’artiste». Ils jouissent tous dorénavant, de ce statut, au regard des actions qu’ils mènent en faveur du développement du Burkina. La musique considérée de plus en plus comme une véritable entreprise, les artistes-musiciens «emploient» au bas mot, une dizaine de personnes. Face donc à cette organisation spontanée qui s’installe dans le milieu des «chansonniers », la filière a commencé à s’organiser avec l’initiation d’une série de formations de managers d’artistes. Plusieurs acteurs et passionnés de show-biz s’y sont formés depuis 2007, y compris l’auteur Walib Bara. Les conflits ont commencé à s’installer entre les artistes et managers. Pas un mois ne s’écoulait, sans que les médias ne se  fassent l’écho de ces conflits. Fort de ce constat, Wahabou Bara, connu sous le pseudonyme de Walib, a donc décidé de rédiger ce livre exclusivement destiné aux deux entités. C’est un ouvrage de 70 pages qui présente de façon globale, l’environnement de la musique burkinabè, à travers ses spécificités et son fonctionnement, jusqu’au perspectives en passant par les difficultés, tout en définissant le rôle spécifique de chacun. Afin d’avoir un regard panoramique sur la question, l’auteur a donné la parole à des acteurs, afin de s’exprimer : journalistes culturels, managers, producteurs, artistes-musiciens…Walib Bara aura eu l’insigne honneur d’aborder ouvertement, le sujet, en identifiant parfois des failles, notamment certains échecs et réussites dans cette filière. Morceaux choisis de l’auteur : «Les artistes MCZ, Prince Wendemi, Dumba Kultur Yoni ont connu des échecs cuisants, à la Maison du peuple. Ces artistes ne bénéficient d’aucun encadrement régulier et ne jouissent pas d’une notoriété à même de leur permettre d’organiser un concert d’envergure, à la Maison du peuple».
Notons tout de même que cet ouvrage est assez singulier dans le fond. Moins d’une dizaine de minutes pour achever la lecture. Les espaces blancs sont perceptibles sur toutes les pages. On note également trop de surtitres et paragraphes courts, bourrés de coquilles. C’est le ministre de la Culture et du tourisme, Baba Hama, qui a présidé la cérémonie.
Paul Noé Matip
Légende :
1-    L’ouvrage est destiné aux artistes-musiciens
2-    Walib Bara, auteur de l’œuvre

Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail