Sécurisation du processus électoral

Les FDS se préparent à l’assaut

Edifier un processus électoral transparent et crédible, c’est le but d’un atelier de formation, ouvert dans la matinée du 6 août septembre 2015, à l’attention des forces de défense et de sécurité du Burkina Faso. Pour cette formation, différentes entités militaires et paramilitaires ont 3 jours, pour s’empeigner des enjeux des élections d’octobre et échanger, afin de mettre en place un système pouvant leur permettre de bien sécuriser les élections.

 

 

Les forces de défense et de sécurité nationale sont à l’école de l’administration et de la sécurisation du processus électoral et ce, jusqu’au 9 septembre prochain. Il s’agit d’une formation modulaire, dénommée BRIDGE, organisée à leur intention dans le cadre de l’organisation des élections au Burkina Faso. Cette formation modulaire BRIDGE signifie, en d’autres termes, «Bâtir des ressources pour la démocratie, la gouvernance et les élections».

Elle porte entre autres, sur la thématique de l’administration et la sécurisation des élections. Ce qui va permettre aux participants, venus des différents corps militaires et paramilitaires, d’échanger et partager les expériences, afin de mettre en place quelque chose qui puisse permettre d’organiser des élections transparentes et crédibles pour tous.

Pour cette mission, 3 formateurs sont à l’avant-garde pour la concrétisation de cette vision commune, à savoir réussir l’organisation de ces élections.  Ils vont échanger sur les questions liées à l’administration des élections, le vote, les dépouillements et à la transmission des résultats, pour une meilleure sécurisation du processus électoral, à entendre Véronique Kando, formatrice et 2e vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour le directeur général de la police nationale, Lazare Tarpaga, vice-président de la Commission sécurité, chaque participant doit jouer sa partition le mieux possible, à travers le partage des meilleures expériences possibles. Il a aussi, invité les éléments de forces de défense et de sécurité qui prennent part à cette formation, à se l’approprier le maximum possible, afin de les dupliquer à leurs hommes sur le terrain.

Ils vont avoir à sécuriser près de 18 000 bureaux de vote et la tâche ne s’annonce pas facile et requiert une formation pointue.

C’est dire que les participants vont devenir à leur tour, des formateurs, puisque le module est sanctionné par un certificat, à la fin des 3 jours de formation.

Quant au représentant de la CENI, Bagayan Joachim, c’est une satisfaction de voir concrétiser cette formation à la sécurisation du processus électoral, à l’intention de ces participants. La formation se tient à la suite d’autres déjà tenues à Ouagadougou et à Léo.

Le directeur général de la police, Lazare Tarpaga, lui, revient sur les attentes de la formation. Trois attentes sont formulées. Il attend que les participants puissent s’approprier les enseignements reçus, apporter un plus, en termes de complément et de pouvoir les dupliquer, au profit de leurs hommes.

 

 

Yacoub BORO

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail