Flash d'informations

L’Opposition à l’arrondissement n°3 : «Y en a qui veulent une guerre froide» Jean Hubert Bazié

L’opposition politique burkinabè s’est rendue à la mairie de l’arrondissement n°3 de Ouagadougou, le jeudi 16 novembre 2017. Elle a apporté au maire Raïnatou Ouédraogo/Sawadogo, son soutien dans la crise à laquelle elle fait face.

Lire la suite...

A la une

Mugabe et l’OMS

La bourde inexpliquée de Tedros

Robert Gabriel Mugabe. 30 ans au pouvoir. 93 ans. Le plus âgé des chefs d’Etat en Afrique et dans le monde. Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé. Pourquoi pas. Après tout, son pays n’est pas un exemple de bonne gestion du système sanitaire.

De plus, il fait partie de la race très répandue des chefs d’Etat africains qui ne soignent pas dans leur propre pays. Parce que ces pays ne disposent pas du standing médical capable de guérir leurs bobos. Deux raisons devaient d’ailleurs, inciter le patron de l’OMS à ne pas tresser ce laurier sur la tête de Papy Bob :

il y a en effet, la situation sanitaire du Zimbabwe qui est exécrable, avec des hôpitaux-mourroirs, et un personnel soignant qui «se cherche»

l’âge du n°1 zimbabween devait aussi inciter Tedros Adhanom Ghebreyesus à ne pas nommer ce presque centenaire, ambassadeur de bonne volonté, car Mugabé n’a plus bon pied, bon œil et est devenu «Sleepy Bob» tant il s’endort lors des meetings et réunions. Comment fera-t-il pour porter les couleurs de l’OMS dans le monde vu son horloge biologique qui tourne vers le cadran crépusculaire. D’ailleurs, il ne tient débout que grâce à la médecine bionique singapourien, où régulièrement, il fait ses check-up. C’est au demeurant étonnant en effet, pour l’OMS qui, on le pense, devrait mener une petite enquête de routine avant de décerner ces titres. Pouvait-on ignorer à l’OMS que l’ancien guérillero, de la lutte anti-apartheid, qui dirige l’ex-Rhodésie du Sud depuis 1987, est devenu un satrape et que ni les travels ban, ni les condamnations de l’Occident ne l’ont jamais fait ôter ses oripeaux ? Car ce retropédalage, opéré sous la bronca du Canada, de la Grande Bretagne, des Etats-Unis fera également tache d’huile, et désormais, il y aura un avant et après Mugabé.

Tedros  Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), n’a donc pas été bien inspiré, en prenant cette décision. Alors là, pas du tout ! Une belle bourde ! Heureusement, il s’en est vite rendu compte et a décidé d’annuler cette nomination pas très glamour et pas conforme à la bienséance.

Mais, Tedros Adhanom Ghebreyesus est-il le premier à prendre des actes d’ordre anachronique dans ce bas-monde, surtout dans la stratosphère onusienne ? Certainement pas ! A titre illustratif, très récemment, le Conseil onusien des droits de l’homme a bien accepté en son sein la République Démocratique du Congo (RDC). On pourrait ici dire qu’il s’agit d’un pays et non d’un individu. Mais, il s’agit de Joseph Kabila qui va siéger, ou à tout le moins, un de ses répondants qui va parler dans  cet illustre conseil en son nom. Alors qu’il n’est un secret pour personne que la RD Congo n’est pas une championne, en termes de respect des droits humains. Les violations sont légion dans cette partie de la planète. Mais, les pays siégeant au sein de cet organe de l’ONU n’ont pas hésité à accepter en leur sein, ce loup.

Bis repetita donc, pour le président zimbabwéen.  Il est à saluer qu’il ait fait marche-arrière dans cette initiative qui pourrait s’apparenter à une hypocrisie. Désigner des dirigeants aux traits de dictateur pour présider ou représenter l’image d’institutions respectables n’est pas le type d’initiative à applaudir. Vivement qu’au sein de l’ONU et de toute autre institution ou organisation à vocation planétaire et paisible, on réfléchisse par deux fois avant de faire des choix de ce genre.

Ces constats faits, il faut s’étonner tout de même, que ce soit subitement après sa nomination qu’on découvre que Mugabé demeure infréquentable. La solution est maintenant de laisser tranquille le héros devenu tyran, qui, malgré tout du haut de ses 93 ans, continue de croire à ses idéaux. Que n’a-t-on pas dit sur Papy Bob ? Que n’a-t-on pas tenté contre lui ? Malgré ses frasques politiques et conjugaux, ses foucades, il est toujours là et nul à présent ne songe à le chasser du pouvoir. Et même qu’il se pique de vouloir se faire succéder par sa tendre moitié Grâce. Autant le laisser tranquille à présent! N’est-ce-pas le moindre mal ? .

Ahmed BAMBARA

 

Ajouter un Commentaire


Partners Section:

  1. New movie releases
  2. New movie releases
  3. New movie releases
  4. New movie releases
  5. New movie releases
  6. New movie releases
  7. New movie releases
  8. New movie releases
  9. New movie releases
  10. New movie releases
  11. New movie releases
  12. New movie releases
  13. New movie releases
  14. New movie releases
  15. New movie releases
  16. New movie releases
  17. New movie releases
  18. New movie releases
  19. New movie releases
  20. New movie releases
  21. New movie releases
  22. New movie releases
  23. New movie releases
  24. New movie releases
  25. New movie releases
  26. New movie releases
  27. New movie releases
  28. New movie releases
  29. New movie releases
  30. New movie releases
  31. New movie releases
  32. New movie releases
  33. New movie releases
  34. New movie releases
  35. New movie releases
  36. New movie releases
  37. New movie releases
  38. New movie releases
  39. New movie releases
  40. New movie releases
  41. New movie releases
  42. New movie releases
  43. New movie releases
  44. New movie releases
  45. New movie releases
  46. New movie releases
  47. New movie releases
  48. New movie releases
  49. New movie releases
  50. New movie releases
  51. New movie releases
  52. New movie releases
  53. New movie releases
  54. New movie releases
  55. New movie releases
  56. New movie releases
  57. New movie releases
  58. New movie releases
  59. New movie releases
  60. New movie releases
  61. New movie releases
  62. New movie releases
  63. New movie releases
  64. New movie releases
  65. New movie releases
  66. New movie releases
  67. New movie releases
  68. New movie releases
  69. New movie releases
  70. New movie releases
  71. New movie releases
  72. New movie releases
  73. New movie releases
  74. New movie releases
  75. New movie releases
  76. New movie releases
  77. New movie releases
  78. New movie releases
  79. New movie releases
  80. New movie releases
  81. New movie releases
  82. New movie releases
  83. New movie releases
  84. New movie releases
  85. New movie releases
  86. New movie releases
  87. New movie releases
  88. New movie releases
  89. New movie releases
  90. New movie releases
  91. New movie releases
  92. New movie releases
  93. New movie releases
  94. New movie releases

Aujourd'hui au Faso

11 BP 529 Ouagadougou CMS 11- Téléphone: 50 30 27 37/ 70 93 57 57 - Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | webmail